Accueil Gamme électrostimulateur Incontinence périnéale

Incontinence périnéale

Qu'est-ce que l'incontinence urinaire ?
 
L'incontinence urinaire est un vrai problème de société qui touche des millions de français. Il existe principalement deux sortes d'incontinence urinaire : l'incontinence d'effort et l'incontinence par impériosité (ou urgenturie).
 
L'incontinence d'effort 
La fuite d'urine provient d'un accroissement de la pression abdominale au cours de l'activité physique. Les muscles du périnée, autour de l'urètre, sont trop faibles et ne peuvent pas empêcher la fuite urinaire. Les femmes sont les plus touchées par l'incontinence d'effort.
 
Traitement de l'incontinence d'effort
L'électrostimulation musculaire permet de travailler les muscles du périnée trop faibles pour les renforcer et ainsi augmenter leur capacité à devenir étanche pour éviter toutes fuites urinaires. 
Le traitement consiste à insérer une sonde dans le vagin ou l'anus qui est reliée au stimulateur (Urostim). Ce dernier va émettre des impulsions électriques pour provoquer la contraction des muscles périnéaux dans le but de les renforcer. 
L'intensité de stimulation doit être importante mais sans jamais être douloureuse. Il est possible d'accompagner la contraction involontaire (provoquée par la stimulation) par une contraction active (volontaire) des muscles de votre plancher pelvien pour augmenter l'efficacité du travail. Durée de traitement : 20 minutes, 3 à 5 fois par semaine. 
 
L'incontinence par impériosité
Il s'agit d'une incontinence d'urgence, soudaine, intense et incontrôlable. Une fuite urinaire ne peut parfois pas être évitée, quand elle fait suite à une contraction involontaire de la vessie (on parle aussi de vessie hyperactive). Ce type d'incontinence concerne aussi bien les hommes que femmes, et plus particulièrement les personnes âgées ou victimes de troubles neurologiques (Parkinson, AVC, Sclérose en Plaques...) qui touchent le contrôle de la vessie et le centre mictionnel. 
 
Traitement de l'incontinence par impériosité
Une vessie instable ou hyperactive connait des variations soudaines et parfois importantes de pressions qui peuvent occasionner des impériosités et entrainent alors des épisodes d'incontinence non prévisibles. L'électrostimulation musculaire va avoir un effet relaxant sur la vessie hyperactive. Le traitement consiste à insérer une sonde dans le vagin ou l'anus qui est reliée au stimulateur (Urostim2) qui va émettre des impulsions électriques. L'intensité de stimulation doit être importante mais sans jamais être douloureuse. Durée de traitement : 20 minutes 2 à 3 fois par semaine. 
 
L'incontinence mixte
Certains patients connaissent des troubles urinaires qui associent incontinence d'effort et incontinence par impériosité. On parle alors d'incontinence mixte.
 
Traitement de l'incontinence mixte
On traite généralement l'incontinence mixte avec une stimulation électrique intermittente d'une fréquence de 20 Hz. Le traitement consiste à insérer une sonde dans le vagin ou l'anus qui est reliée au stimulateur (Urostim). Ce dernier va émettre des impulsions électriques. Il est conseillé de régler l'intensité de stimulation en augmentant au maximum l'intensité sans qu'elle ne soit jamais douloureuse. Il est possible d'accompagner la contraction involontaire (provoquée par la stimulation) par une contraction active (volontaire) de vos muscles du périnée pour augmenter l'efficacité du travail. Durée de traitement : 20 minutes, 3 à 5 fois par semaine. 
 
Conseils avant utilisation 
Il est conseillé d'en parler à un urologue, un médecin ou une sage-femme avant de démarrer un protocole de traitement par électrostimulation à domicile, et pour déterminer les causes réelles de vos symptômes.
L'utilisation de l'électrostimulation est contre-indiquée chez les personnes porteuses d'un stimulateur actif implanté (type pacemaker) et chez les femmes enceintes.




Prix
: 304,90 €
 
Soit:3 fois 101,63 €

 





Garantie 2 ansAccus rechargeables 220 V
Electrostimulateur 2 voiesMarquage CE médical
Appareil pour la rééducation périnéale par électrostimulation neuromusculaire par sonde, pour le le traitement de l'incontinence par neurostimulation transcutanée par électrodes de surface.